Parlement haitien

« Asseyons-nous sans arbitre et sans coach autour d’une table », appelle Gary Bodeau

Publié le 2019-10-08 | Le Nouvelliste

« Nous ne sommes pas loin du chaos et du désordre généralisé » constate le président de la Chambre des députés Gary Bodeau, dans cette note datée du dimanche 6 octobre 2019.  Pour cette première sortie depuis la tenue de la séance de ratification de la politique générale du Premier ministre nommé Fritz William Michel a la Chambre des députés, celui qui s’était jeté dans le silence, croit nécessaire aujourd’hui de se positionner, preuve qu’il n’est pas « indifférent » face à la crise que traverse le pays. Loin de lui, cependant l’idée de se « conformer au cycle infernal de désistement des politiques en temps de troubles qu’on doit péremptoirement changer. »

Dans cette note, Gary Bodeau persiste et signe : «  Haïti ne peut vivre et prendre place parmi les nations, si nous continuons avec les mêmes stratagèmes qui consistent à exclure des grandes décisions politiques ceux qui ont échoué ». Selon lui, si tel était le cas, « aucun leader de l’opposition et/ou du secteur privé n’aurait, aujourd’hui, sa place dans le mouvement revendicatif, puisqu’ils ont également  failli à leur mission étant qu’élites, au même titre que les pouvoirs publics ».

Devant cet état de fait, Gary Bodeau opte pour un dépassement de soi, de la part des acteurs afin d’aider les citoyens à regagner confiance dans le devenir du pays. Sous sa plume, le président de la Chambre basse crucifie aussi « la méthode qui consiste à avoir recours aux étrangers pour faciliter le dialogue entre haïtien ». Pour lui, cette méthode est dépassé tout comme le système qu’on appelle à changer. La solution serait alors  « une onde patriotique qui doit traverser les élites haïtiennes » et qui aura des retombés bénéfiques sur les fils et les filles du pays qui, à leur tour prouveront qu’ils peuvent prendre en main leur destin en «  faisant les choses différemment, sans s’entre-déchirer ». Ainsi, Gary Bodeau crie : «  Asseyons-nous sans arbitre ni coach autour d’une table pour discuter de l’avenir d’Haïti, dans le respect mutuel ».  

En appelant à un compromis patriotique ou « aucun sujet ne sera tabou », le député de Delmas veut se montrer conscient de l’ampleur de la situation qui nécessite « modération et discernement ». Et dans cet esprit, il soutient que mêmes «  les mandats des élus ne pourront constituer d’obstacles à ce désir de refonder la nation sur de nouvelles bases beaucoup plus solides ».

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".