Le PAM suspend ses distributions à cause de l’insécurité

Alors que les habitants de plusieurs régions du pays sont en train de faire face à une situation qui frise une catastrophe humanitaire, l’ONG Food for the Poor éprouve des difficultés à leur venir en aide. A cause du climat d'insécurité, les camions ne peuvent plus atteindre les régions. Mgr Ogé Beauvoir lance un cri d'alarme aux autorités.

Publié le 2019-10-08 | Le Nouvelliste

« Nous avons les moyens de desservir des gens mais nous faisons face à des contraintes à cause de la crise », a déclaré Mgr Ogé Beauvoir, responsable de Food for the Poor, soulignant que les demandes auprès de l’ONG ont augmenté ces dernières semaines.  Les voies d’accès à  plusieurs départements du pays sont quasiment bloquées depuis environ quatre semaines.

Pour le moment, précise Mgr Ogé Beauvoir, les responsables de l’ONG se contentent de fournir de l’aide alimentaire à ceux qui sont dans le besoin dans la capitale haïtienne. « Nous faisons ce qui est en notre pouvoir pour servir ceux que nous avons l’habitude de servir à Port-au-Prince depuis ces quatre dernières semaines. Grâce à un programme de cantine, nous alimentons environ neuf cent familles chaque jour en plus des patients répartis dans trois hôpitaux. De la nourriture sèche est distribuée aux parents et aux enfants souffrant de malnutrition qui se trouvent dans notre centre de récupération nutritionnelle. Food for the poor a distribué aussi de la nourriture à des habitants de  Cité Jérémie et  de Cité Okay. Nous sommes intervenus aussi dans plusieurs paroisses de la région métropolitaine », détaille le prêtre.

Dans les villes de province où elle compte dix centres de distribution, Food the poor a pu uniquement distribuer les stocks qui y étaient entreposés pour la saison cyclonique. Elle n’est pas en mesure d’approvisionner ces centres.  «  Les routes sont coupées. Il n’y a pas de sécurité », se plaint Mgr Ogé Beauvoir, ajoutant qu’un container d’aide alimentaire de l’ONG a été détourné au Bicentenaire et que la voiture d’un employé de l’institution a été volée, il y a trois semaines à Savien dans le haut Artibonite alors que celui-ci se rendait à son travail.  Il regrette que l’un des centres de distribution géré par l’ONG Caritas ait été pillé la semaine dernière aux Cayes.

Il n’y a pas qu’en matière alimentaire que les besoins se fassent sentir. Certains hôpitaux sont aujourd’hui en manque d’intrants et de médicaments. «  Nous en avons en dépôt mais nous ne pouvons pas leur en fournir », déplore le prélat.

Le responsable de l’ONG félicite les agents de la PNH qui les ont toujours accompagnés dans leurs convois. Mais ces derniers jours, reconnait-il, ces derniers sont dépassés.  L’ONG a actuellement des colis qui attendent à la douane. «  Nous ne pouvons pas aller les dédouaner à cause de l’insécurité », affirme Ogé Beauvoir.

«  Nous sommes en pleine crise humanitaire »,  s'est inquiété Ogé Beauvoir. Il souhaite que des mesures soient prises afin de pallier cette situation.  

Le PAM suspend ses distributions à cause de l'insecurité  

Selon  Hervé Verhoosel, porte parole du Programme alimentaire mondiale à Genève, la situation sécuritaire entrave les efforts déployés par le programme pour atteindre les personnes dans le besoin.  « Une partie des activités du Programme alimentaire de l’ONU ont du être interrompue en Haïti. Le plus important de nos activités qui ont été interrompues c’est  la distribution de repas scolaires à 300 000 enfants chaque jour. Les livraisons de vivres ont du être suspendues temporairement depuis quelque semaines  en raison de l’insécurité », a déclaré le porte parole du Programme alimentaire mondial à Genève ce mardi.  Si les responsables du PAM ont pu reprendre cette distribution  le 6 octobre c’était seulement dans quatorze écoles pour quatre milles enfants (4000). «  Il y a donc plus de deux cent quarante milles (240 000) enfants que normalement nous touchons avec un repas chaud que nous ne pouvons plus aider pour le moment et ce, du à l’insécurité dans les rues depuis quelque semaine  », a déclaré Hervé Verhoosel.  Il a fait remarquer que la sécurité de la distribution de l’aide et de l’espace du programme ne peut plus être assurée.

Hervé Verhoosel informe aussi que la distribution de cheque-repas qui est l’équivalent d’argent que les gens peuvent utiliser pour acheter de la nourriture a été également suspendue pour le moment. Il dit espérer que la distribution pourra reprendre dès que la sécurité dans le pays sera meilleure.  

 Environ 2.6 millions de personnes évoluant en milieu rural vivent en insécurité alimentaire aigüe, selon les chiffres confirmés  par les responsables de la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (CNSA) en avril dernier. Il faut aussi souligner que les difficultés pour l’ONG Food for the poor ainsi que le Programme alimentaire mondial d’atteindre certaines villes de province n’ont pas commencé avec les manifestations de ces derniers jours. Pendant plusieurs semaines des bandits avaient occupé la route nationale numéro 2 où ils  détournaient à longueur de journée des camions de marchandises et d’autres biens prenant la direction du grand Sud.

Danio Darius
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".